« De l’homme handicapé à l’homme augmenté : la place de l’humain ? »

6 et 7 décembre 2012, CHU Grenoble

Immense interrogation à la mesure des potentialités mais aussi des fragilités de l’homme et à la démesure de nos désirs et ambitions, pour lui, pour nous, et qui va nous guider tout au long de cette journée de réflexion.

Pour la première fois, les techniques, les moyens d’investigation et les thérapeutiques ont le pouvoir de transformer l’homme : informatique, neurosciences, biotechnologies, imagerie, nanotechnologies, tout converge et multiplie tant les potentialités que les enjeux éthiques. Transgresser l’humain, aller au-delà des capacités normales – si tant est que l’on puisse déterminer une norme – à l’aide de la pharmacopée ou de la technologie, est une voie fascinante au point de nous aveugler dans ses promesses, oublieuses des risques pour demain. Mesures et démesures dans nos réponses, que ce soit dans l’évitement ou la compensation du handicap, dans le développement des aides ou des technologies où parfois s’effacent les frontières entre l’humain et l’artificiel.

Comprendre ce qu’est le handicap suppose tout d’abord de l’aborder dans sa diversité. Mais nous ne pourrons prétendre en faire le tour en une journée. Le handicap qu’il soit de naissance, accidentel ou acquis avec l’âge et la maladie nous confrontera toujours à notre irréductible vulnérabilité d’être humain, aux inévitables pertes, à notre impuissance et
souvent notre révolte. Mais il convoque également nos capacités d’adaptation tant individuelles que collectives, notre ingéniosité et notre solidarité pour y faire face : seule réponse éthique au risque de considérer une vie handicapée comme inférieure, voire illégitime.
« Parce que désormais on le peut, est-ce qu’on le doit toujours ? » Interrogation devenant cruciale lorsque l’acte médical recherche non plus seulement une compensation, mais une augmentation des capacités, de la performance et de la volonté de puissance de l’humain…
Amorcer la réflexion, ouvrir le débat, donner à comprendre, partager, tels sont les souhaits des organisateurs de ces troisièmes Automnales.

Programme et Inscription (908)